Marguerite Duras – La femme du Gange aka Woman of the Ganges (1974)

29f7c043f76a2bde437fd0d52a185152

A man returns to the place he once lived a passionate love affair with a woman who is now dead.  So powerful are the emotions that seize him that he imagines she is still alive, and begins to live as if this were the case…

INTRODUCTION BY MARGUERITE DURAS
“Woman of the Ganges” is in a way two films. Parallel to the film is played out a purely vocal film, unaccompanied by images.
To avoid any contempt, we would like to let the spectator know that the two Voices Off of women do not belong at all to the characters which appear in the images.
We can add that the characters seen in the images are entirely unaware of the existence of the two women in the story who manifest themselves only in the dialogue which they hold.

– – – – – – – – – – – – –

Un homme, riche propriétaire terrien, revient dans une ville au bord de la mer où il vécut une passion amoureuse. Il porte le deuil de la femme aimée. Son coeur est froid comme la station balnéaire représentée à l’image.

Un ciné-poème, “La femme du Gange”, c’est en quelque sorte deux films : parallèlement au film qui se déroule en images, se déroule un film purement vocal non accompagné d’images… Les deux voix off de femmes n’appartiennent aucunement aux personnages qui apparaissent dans l’image. On peut ajouter que les personnages qui sont vus sur l’image ignorent totalement l’existence des deux femmes dont l’histoire se manifeste uniquement par le dialogue qu’elles entretiennent” dit Marguerite Duras en préambule à son film.

Outre le fait que “La femme du Gange” s’avère proprement non-racontable, ce serait sûrement désobliger fortement Marguerite Duras que de tenter de l’expliquer (“quel critique vous rendra compte de ce film et de son exacte portée?”, demande perfidement le slogan publicitaire). Sachez cependant que, côté son, deux voix féminines se souviennent d’événements passés à S. Thala, tandis que, sur l’écran, un homme rencontre des silhouettes statiques sur le fond d’une mer dont elles semblent être issues…
Cette oeuvre est une tentative d’intégrer le langage cinématographique à une démarche littéraire. Le son, les voix sont autonomes par rapport à l’image.









http://www.nitroflare.com/view/CB37065DAAE6C17/la-femme-du-gange.1974.mkv

Language(s):French
Subtitles:English

If you enjoy this blog, you can support it by buying a premium account from the links above.Thanks in advance for your support.

Bookmark the permalink.
  • Caitlin

    Thank you so so much for the Duras you have shared. I bought a subscription to Nitroflare. So I hope that helps you in some way. If you can share anymore Duras, I would be so grateful but thank you for everything you’ve already posted.