Roy Stuart – Glimpse 9 (2009)

Quote:
Le collectionneur

La réalisation de son premier long métrage de fiction, The lost door, n’empêche pas Roy Stuart de poursuivre sa collection de Glimpses avec un nouvel opus, le neuvième de la série. Collection est bien le mot : hétéroclite et baroque, comme en un cabinet de curiosités. Ici, l’ordre des scènes importe peu. L’unité organique de l’ensemble est assurée par ce qu’il faut bien appeler la topique stuardienne. L’appartement haussmannien; les rues du quartier ; quelques villes européennes : autant d’éléments appartenant à l’espace obligé de sa dramaturgie. Le spectateur y retrouve quelques modèles déjà aperçus, des situations récurrentes se succédant de chapitre en chapitre et que sépare un sobre fondu au noir. L’action, en l’occurrence, retrouve les grands figures du cinéaste : masturbation au fauteuil, urologie, sexe sur le tapis ou dans les bois, semi exhibition dans la rue. Pas de récit – ou si peu – mais un enchaînement de l’ordre de la représentation, tant l’impression est forte pour le spectateur de se retrouver en terrain connu.

http://www.nitroflare.com/view/361524DC5C6BCA2/Roy_Stuart_-_Glimpse-Vol_9.avi

http://keep2share.cc/file/5220f04a4c6ea/Roy_Stuart_-_Glimpse-Vol_9.avi

http://rapidgator.net/file/9b8d9b1b75288c36b9c82904daf0881f/Roy_Stuart_-_Glimpse-Vol_9.avi.html

878MB
no pass

Bookmark the permalink.