Louis Feuillade – Lagourdette, gentleman cambrioleur (1916)

29f7c043f76a2bde437fd0d52a185152

With the help of Lévesque and Musidora, Feuillade creates a light-hearted meta-fiction, self-parodying his own work.

Perdue dans la lecture des « Vampires », le séduisante Mlle Musi rêve de forfaitures et de crimes. Mais la visite qu’elle reçoit dans son salon est celle du triste Honoré Lagourdette qu’elle compte congédier rapidement. Celui-ci est en effet laid et ennuyeux. Mais pour tenter de la séduire, Lagourdette prétend être un habile voleur. Elle le met au défi de le prouver. Il s’assure de la complicité de ses domestiques, qu’il envoie à l’Opéra, et les détrousse devant les yeux médusés de Musi. Pris en flagrant délit par le commissaire, il avoue sa manipulation.

Ce petit film très drôle va au delà de la pure distraction . Il contient des allusions aux précédents films de Feuillade (les Vampires), mais aussi une critique de la société bourgeoise, qui pense que tout peut s’acheter. Le commissaire est plein d’indulgence, dès lors qu’il reconnait Lagourdette, qui est de son monde.




http://nitroflare.com/view/99A000780B95840/Lagourdette%2C_gentleman_cambrioleur_%28Louis_Feuillade%2C_1916%29.mkv

Language(s):French intertitles
Subtitles:None

Bookmark the permalink.