René Coiffard & Louis Delluc – Le chemin d’Ernoa (1921)

29f7c043f76a2bde437fd0d52a185152

French informations :

Etchégor, un riche paysan basque est épris de la belle américaine Majesty Parnell. L’époux de celle-ci, sur le point d’être arrêté pour vol, cherche à se forger un alibi.

Mobilisé, Louis Delluc est contraint de renoncer à la mise en scène de son premier scénario, La Fête espagnole (1919), qu’il confie à Germaine Dulac. Impatient de réaliser ses propres films, il fonde sa société de production Parisia- Films au printemps 1920, et livre, en l’espace de quelques mois trois films : Fumée noire, Le Silence et L’Américain, qui deviendra Le Chemin d’Ernoa.
Tourné au Pays Basque à l’été 1920, Le Chemin d’Ernoa a en commun avec La Fête espagnole la fascination du cinéaste pour cette région : sa lumière, son atmosphère fiévreuse et sensuelle, auxquelles il fait référence dans bien des écrits et quelques projets cinématographiques inaboutis. Aussi s’inspire-t-il sans doute de Ramuntcho (1919), histoire d’un contrebandier basque réalisée par Jacques de Baroncelli d’après le roman de Pierre Loti, dont il avait loué la qualité et l’approche impressionniste. Le Chemin d’Ernoa est son premier film tourné en décors naturels, avant La Femme de nulle part (1921) et L’Inondation (1923). Il y place le paysage au premier plan, lui octroie une fonction dramatique et établit une harmonie avec les personnages. Le couple d’Américains, interprété par Eve Francis et Gaston Jacquet, vient troubler un temps la vie du village mais la montagne basque surplombe et demeure un élément indéfectible.
Le film est présenté le 6 octobre 1920 sous le titre L’Américain, mais la sortie est repoussée. Il est présenté de nouveau le 4 août 1921 sous son titre Le Chemin d’Ernoa et sort en salle le 30 septembre 1921.







http://nitroflare.com/view/34891734DD5D0D8/Le_Chemin_d%27Ernoa_%281920%29.mkv

https://filejoker.net/et78h2g0p4s1/Le Chemin d’Ernoa (1920).mkv

Language(s):French
Subtitles:English

Bookmark the permalink.