Teo Hernandez – Salomé (1976)

IMDB:
A personal interpretation of Oscar Wilde Salome from three basic elements: the light, the color and the projection speed.

“Ce film n’est pas l’illustration d’un récit historique ou d’une pièce de théâtre mais il est structuré par sa dynamique propre et trois éléments basiques: la lumière, la couleur et la vitesse de projection. Par leur interaction il vise le regard du spectateur.
Le film propose un questionnement sur:
1) ce qu’il génère c’est-à-dire sa propre histoire;
2) l’imaginaire du spectateur et son regard;
3) le seul dehors questionné: le devenir de l’image qui est sa seule possibilité d’être. (…)
La musique utilisée n’illustre pas le film, mais elle propose un contrepoint à l’image et développe un parcours parallèle, parcours qui trouve par moments les points de suture, qui sont des cristallisations de chaînes de motivations provoquant et montrant la possibilité infinie d’interprétations d’une image.(…)”

953MB | 1h 5mn | 1280×720 | avi

https://nitroflare.com/view/A96A2A47BEAE553/SALOME.mkv

Language(s):No dialogue
Subtitles:None

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.